À propos

Vision: La danse comme une expérience de découverte et de collaboration.

Mission: Foolish Operations est un organisme sans but lucratif dont la mission est de créer et de découvrir de nouvelles expériences de danse. Les participants, professionnels comme non professionnels, âgés et moins âgés, s’y montrent capables, font des choix, résolvent des problèmes, mènent, suivent, créent et collaborent. L’approche est inter-générationnelle, axée sur le lieu et souvent familiale. On y explore, par des performances, des installations, des ateliers et des cours, la capacité de la danse et d’autres arts à redéfinir la réalité par le jeu. Il s’agit également d’un espace de recherche et de développement dans le domaine de la médiation culturelle par la danse et les arts, ainsi que de diffusion, par des conférences et des ateliers, de pratiques exemplaires auprès des artistes, des spécialistes en éducation et des organismes.

Conseil d’administration: Elizabeth MacKenzie (présidente), Brigid Portner (secrétaire/vice-présidente ), Julia Rainford (trésorière).

Direction artistique: Julie Lebel

Location: Basé à Vancouver, BC, les artistes de Foolish Operations reconnaissent qu’ils sont des invités qui travaillent et jouent sur le territoires non-cédé des Premières Nations Salish de la côte ouest: Musqueam, Squamish et Tsleil-Waututh.

Biographie:

JulieLebelHeadShot_2017_Photo Credit©Riz Herboza_6570_webresDiplômée de l’UQAM en 1998, Julie Lebel est spécialisée en création contemporaine, art relationnel et médiation culturelle, improvisation, enseignement, travail in-situ et collaborations avec autres disciplines notamment en musique. Sa vision de l’art en est une de collaboration, et son approche multidisciplinaire rassemble musiciens, artistes visuels, cinéastes et écrivains. Une grande partie de sa pratique concerne l’art in situ et axé sur la communauté, comme en témoignent ses productions de danseurs amateurs multigénérationnels, sa recherche sur les rassemblements éclairs de danseurs et ses projets touchant à la psychogéographie.

Sa chorégraphie est diffusée à travers le Canada dans les grands centres urbains et les contextes ruraux, avec des diffuseurs spécialisés en danse, théâtre ou multidisciplinaires, dans des festivals et des musées. Les projets en tournée actuels sont:

  • Tricoter, un solo de forme abrégée composé d’espaces insolites interprétés au sein d’un cercle de tricot et faisant partie du nouveau programme Des arts dehors de Made in BC – Dance on Tour et Jouer Dehors de La danse sur les routes du Québec. Tricoter a été présenté en première au SkamPede festival à Victoria en 2016 et a été présenté à plus de 40 reprises en C-B, TNO, Québec et Ontario depuis.
  • Poisson Papier [Paper Playground], une création pour les 0 à 5ansune commande du Surrey International Children’s Festival en 2017, en tournée en Colombie-Britannique en 2019 ainsi qu’au Québec et en Ontario au printemps 2020.

Au cœur de sa pratique, Julie facilite le Foolish Operations Ensemble / Dancing the Parenting, une pratique de médiation culturelle centrée sur la co-création et incluant des performances avec des parents qui dansent avec leurs jeunes enfants (0-5ans). Ce « laboratoire de recherche » bénéficie du support de Vancouver Park Board dans une résidence permanente depuis 2010 (pratiques hebdomadaires de septembre à juin).

En 2019, Julie obtiendra la certification Ensemble Thinking de Nina Martin – Texas et de la Lower Left Company (États-Unis, Allemagne). Ensemble Thinking est un ensemble d’outils de composition de groupe hautement collaboratifs destinés à l’improvisation d’ensemble.

Ses mentors sont Karen Jamieson – Vancouver (facilitation incorporée et pratique du corps énergétique, depuis 2012) et Patricia Reedy (Luna Dance Institute, CA, pour son expertise dans le programme de danse basé sur les relations de la petite enfance, depuis 2014).

De février 2016 à août 2018, Julie a été directrice de l’engagement communautaire de Made in BC – Dance on Tour. Depuis 2005, Julie est membre active de CADA-West, soit au sein du conseil d’administration, en tant que bénévole ou consultante, afin d’améliorer les conditions de travail des artistes de la danse. Elle est particulièrement impliquée dans les honoraires et tarifs et dans le nouveau projet de contrat, le « Basic Dance Agreement ». De 2005 à 20016, Julie était à la direction artistique d’Ensemble Indépendant, un osbl dédié à la création et production de projets de danse sur la Côte-Nord du Québec, à Sept-Iles. Finalement, depuis 2008, Julie participe activement au développement d’initiatives visant à aider les artistes de danse francophones hors Québec et a été l’imitatrice du programme Des arts dehors en Colombie-Britannique.